• Spécial Mana et sa clique : Kanon WAKESHIMA

    Kanon Wakeshima est une artiste qui m'a toujours intriguée. Elle fait partie de cette catégorie de personnes qui donne à son public l'impression de la connaître par coeur, et qui pourtant garde une part indéniable de mystère caché en elle. Je me pose d'autant plus de questions à son propos que c'est l'une des rares chanteuses et musiciennes japonaises qui me fassent encore de l'effet.

    Tout ce que je m'apprète à rédiger dans les deux paragraphes qui vont suivre sont de l'ordre de la redondance : je pense que la plupart des visiteurs de ce blog connaissent déjà sa vie. Ils sont néanmoins très importants pour déchiffrer un peu mieux l'univers Wakeshima (en plus d'être utiles à mes archives 8D). Alors allons-y : née le 28 Juin 1988 à Tokyo, elle s'est faite remarquer à l'âge de dix-sept ans environ lors d'une audition pour Sony Music Japan (j'avais déjà noté dans mon article sur Nana Kitade que les deux chanteuses avaient ce point en commun). C'est là que, comme on sait, Mana la remarque, impressionné de voir ce petit bout de femme chanter de la pop tout en jouant du violoncelle.

    En effet, elle manie cet instrument depuis l'âge de trois ans, sous l'influence de ses parents, grands mélomanes. Le prénom "Kanon" est d'ailleurs une transcription japonaise du terme musical éponyme. Kanon a donc passé son enfance à jouer, mais c'est l'adolescence qui lui permettra d'élargir son champ d'inspiration, en chantant notamment dans un groupe pop rock. Elle commence à rédiger ses propres paroles et découvre la pop sans pour autant se désamourer du classique et des ensembles baroques. Récapitulons : cette fille sait jouer, chanter et écrire. Mais ce n'est pas tout : sa deuxième passion est le dessin, ce qui la fera longuement hésiter sur le choix de son parcours professionnel. Elle parvient tout de même à concilier tout ce qu'elle aime et expose en 2008 à Laforêt Harajuku, temple des boutiques Gothic, Lolita & Punk. La même année sort son premier single "Still Doll", ending de Vampire Knight puis "Suna no Oshiro" en 2009, ending de Vampire Knight:Guilty. Ces deux chansons sont extraites de l'album Shinshoku Dolce, vendu début 2009 en France avant le Japon ! S'en sont suivis plusieurs show-cases et concerts à la Fnac des Champs-Elysées (énorme affluence pour un tel évènement !), à la Japan Expo et à l'Otakon américain.

    Le style Kanon est clair : un mélange de pop, de classique et d'électro à la Emilie Simon mâtiné de compos par Mana qui rappelleraient presque une version Otome de Moi Dix Mois. Avec, toujours, quelques touches de violoncelle bien placées (elle en possède au moins quatre). Décrite par son mentor comme une jeune femme qui sait être très mûre tout en ayant un côté enfantin, son identité visuelle se veut comme son caractère, sobre et net à l'image de ses somptueuses robes, souvent unies, rouges, noires ou blanches. Ce style vestimentaire à l'opposé de la tendance Lolita du moment l'a récemment amenée à poser pour Alice & the Pirates et à signer une mini-ligne de bijoux en compagnie de la mannequin Midori.

    Une question subsiste encore pour moi : Kanon Wakeshima avait-elle vraiment des affinités avec le courant Lolita avant de se faire connaître, ou subit-elle de ce côté des pressions de sa major, comme Nana Kitade semblait le faire il n'y a pas si longtemps ? Il ne faut pas perde de vue que derrière le personnage Kanon Wakeshima, il y a aussi Mana qui, en produisant pour la première fois une artiste féminine et en lui composant des chansons, a réussi à diversifier une carrière plus toute fraîche grâce à un concept "light" de sa musique, plus lumineuse et plus féminine justement. Mais je ne m'inquiète plus vraiment pour ça désormais, au vu des initiatives prises par la demoiselle (que j'ai commencé à aborder dans le paragraphe précédent ET dans l'article précédent).

    Ce qui est sûr en tout cas, c'est qu'elle semble avoir encore de beaux jours devant elle : son nouvel album, Lolitawork Libretto, est déjà en vente en France et il semblerait qu'une tournée européenne soit prévue courant 2010 !

    LIENS UTILES

    Site officiel

    Myspace

    Blog officiel

    POUR ECOUTER

    Shinshoku Dolce (Edition simple/collector)

    Lolitawork Libretto (Edition simple/collector)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :